11 mars 2021 : Cet article est rédigé par Hadrian Bernaert, Alexandre Gonzalez & Nicolas Wolff, stagiaires MindFit BXL.

Pour commencer parlons du plus connu dans les « méconnus »… Le « tug-of-war », ou en français… tir à la corde. C’est l’un des exercices de force les plus connus au monde et il y a fort à parier que tout le monde l’a déjà pratiqué ne serait-ce qu’une fois dans sa vie. A l’école, en colonie ou en stage lorsqu’on était petit. Il se peut même que vous l’ayez déjà fait en team building avec des collègues.

Mais est-ce que vous connaissiez ces deux versions étonnantes du tir à la corde ?

Le « goanna pulling » en Australie

Il tient son nom du goanna qui est un lézard Australien et du mot « pulling » qui vient du verbe « tirer », en anglais. Si les Australiens ont choisi d’utiliser le nom de ce lézard pour désigner ce sport, ce n’est pas par hasard. C’est parce que la position des participants rappelle celle du reptile lorsqu’il se repose au soleil.

Ce sport consiste en une lutte entre deux participants. Couchés à même le sol et sur le ventre, le buste redressé à l’aide des bras, ceux-ci vont se battre en essayant de faire dépasser la ligne à leur adversaire grâce à … une énorme sangle en cuire placée derrière leur tête, juste au niveau de la nuque ! Que celui qui ne considère pas cela comme un sport de force nous dise le contraire !

Le « dragon boat tug-of-war » en Pologne

Si la version du tir à la corde avec la nuque vous a étonné, celui-ci devrait vous surprendre également !

Visiblement, ils en avaient marre du tir à la corde classique et ils ont décidé de créer leur propre version de ce sport. Du coup ils se sont dit que pour rendre l’exercice encore plus compliqué, ils allaient le faire dans une piscine, avec deux équipes et un seul aviron !

Les participants sont donc au nombre de 6 par équipes et les deux équipes sont positionnées l’une face à l’autre. Au signal sonore, les « vikings » vont pagayer de manière synchronisée avec puissance afin d’avancer dans la piscine.

Grâce à une corde tendue au-dessus d’eux et une ligne délimitant le milieu de la barque, le juge peut désigner l’équipe gagnante.

L’épreuve dure généralement plus ou moins 1 minutes et exige autant de force que d’endurance !

Impressionnant… !

Dans l’athlétisme on retrouve également des sports de force très connus comme le lancer de poids ou le lancer de marteau. Mais visiblement ce n’était pas assez dur pour nos amis bretons qui ont voulu remplacer le lancer de poids par quelque chose de plus fun… On continue cette fois-ci avec :

Le lancer de menhir

Oui vous avez bien compris, il s’agit de lancer un menhir.

Depuis 2002, le village de Guerlesquin en Bretagne organise tous les ans le championnat du monde de menhir. Et même si la technique pour lancer ce menhir se rapproche de la technique de poussée pour le lancer de poids, ces deux épreuves ne sont pas vraiment semblables.

En effet, si le poids, la boule de métal, pèse 7,26 kg pour les hommes et 4kg pour les femmes le menhir, lui, pèse 25kg. Autant dire qu’il vaut mieux être bien échauffé !

Les organisateurs ont quand même décider de créer une catégorie à part pour les enfants ou le menhir ne pèse « que » 10kg.

Ce championnat du monde est un hommage à leurs ancêtres gaulois et, comme eux, ils boivent de la potion magique avant l’épreuve et mangent du sanglier après l’épreuve !

Et pour remplacer le lancer du marteau, on peut faire confiance aux Australiens !

Le lancer de thon

Le but est simple, lancer un gros thon en caoutchouc à la manière du lancer de marteau le plus loin possible.

Par rapport au marteau qui pèse 7,26kg…Ce thon pèse 9kg . La prise est également différente car ils tiennent le thon par la queue, n’offrant pas une aussi bonne prise que la poignée du marteau en athlétisme.

Ce sport est inspiré des pêcheurs situés au Port Lincoln qui avaient pour habitude de lancer à la force de leurs bras les thons qu’ils pêchaient.

Toe wrestling

Ou pour les moins anglophones d’entre nous… L’orteil de fer (oui oui, vous avez bien entendu !).

Ce sport nous vient d’Angleterre et date de 1976 où quatre amis ont eu l’idée d’inventer un nouveau sport afin que leur pays puisse enfin avoir un champion du monde dans une discipline. Ils ont donc « réinventé » un sport existant déjà.  L’orteil de fer est donc en tout point semblable au bras de fer, à une différence près : ils utilisent leurs pieds !

Les deux opposants s’assoient par terre et placent leur pied sur le « toedium » qui représente l’arène. Afin de ne pas glisser et de pouvoir saisir au mieux le pied de l’adversaire, ils entremêlent leurs orteils.

Cette compétition est très appréciée en Angleterre.

Le wife carrying

Selon certaines versions, ce sport aurait été inspiré de l’histoire d’un chef d’une bande de voleur Finlandais qui volait des femmes dans le village voisin pour se les approprier. Il les mettait sur son dos et courrait ensuite jusqu’à son campement.

Les Finlandais ont décidé de créer ce sport sous une forme de course d’obstacle dans laquelle le but est de porter sa femme sur toute la durée de l’épreuve.

Ils peuvent choisir la technique de portage qui leur convient le mieux, la femme peut se tenir comme un koala dans le dos ou à l’envers afin que l’homme puisse lui tenir les jambes.

Les règles ne sont pas nombreuses : la piste fait 253,5 mètres et elle doit comporter un obstacle d’eau profond d’un mètre à traverser ainsi que deux obstacles secs. La femme doit être âgée au minimum de 17 ans et peser au moins 49kg.  Elle n’est pas nécessairement la femme du porteur.

Cette compétition populaire se déroule également aux Etats-Unis et à Hong-Kong.

Le Bo-Taoshi

« Bo-Taoshi (littéralement mise-à-bas du poteau) est un sport de plein air qui se joue principalement par les cadets de l’académie nationale de défense du Japon. Deux équipes de 75 joueurs s’affrontent pour le contrôle d’un gros poteau. Une équipe le défend et l’autre l’attaque avec comme objectif de le faire pencher de plus de trente degrés. Là, une énorme mêlée se crée et un joyeux bazar se met en place. Du WTF à la japonaise ! »

Voir le lien ci-joint pour en savoir plus : https://buzzly.fr/les-10-sports-les-plus-insolites-a-travers-le-monde.html

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.